Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 20:51

1967-2007.jpg

Le premier Juin, nous fêterons le YOM YERUSHALAIM Le jour qui a vu Jérusalem être réunifiée après des millénaires d'exode.

Le jour ou le peuple juif a enfin pu retourner sur le lieu de sa naissance et de son alliance.

Le jour ou Jérusalem retrouvait son peuple et ses enfants.

Nous fêterons ceux qui l'ont libéré Et nous penserons à tous vœux  qui ont perdu la vie dans cette "Bataille de Jérusalem"

Nous nous souviendrons du General Motta GUR zal et de sa voix vibrante sur les ondes de la radio militaire, qui après des combats rue par rue, maison par maison, est arrivé, à la tête de ses troupes parachutistes, devant le Kotel !

Nous n'oublierons jamais cette phrase qui doit à jamais résonner dans nos mémoires " HAR A BAIT BA YADENOU " " Le MONT DU TEMPLE EST ENTRE NOS MAINS "

Sur tous les fronts, les soldats de Tsahal, engagés dans de rudes combats, ont entendu ces mots et ont ressenti une émotion qui leur montrait combien leur combat était sacré et leur sacrifice béni. Tous, religieux ou pas ont pleuré à l'annonce de la libération de Jérusalem.

Nous ne pouvons oublier l'arrivée de RABIN, NARKIS et DAYAN devant le Kotel accompagnées du grand rabbin GOREN, grand rabbin de Tsahal, un Sepher Thora dans les bras et son arme à la ceinture, entonnant le Shema Israël !

Nous n'oublierons jamais que depuis ce jour, tous les croyants du monde ont enfin eu accès à leurs lieux saints.

Jérusalem réunifiée, cœur du peuple juif, redevenait la capitale de la nation juive qui depuis des millénaires pleurait.

Aujourd'hui ,44 ans après, Jérusalem nous est encore contestée.

Les nations arabes en on fait leur revendication principale, eux qui depuis des siècles ne l'ont jamais respectée.

Le monde occidental aveuglé par la propagande cherche à la rediviser .

Israël a déjà fait d'énormes concessions pour obtenir des traités de paix avec 2 de ses voisins. Se retirant de tout le Sinaï et évacuant Gaza au prix de milliers de déplacés juifs qui se sentent encore trahis et  sacrifiés.

Aujourd’hui, comme l'a déclaré le premier ministre israélien Benjamin NATANYAOU lors de son discours devant le congrès américain, Israël est prêt à faire d'énormes et douloureuses concessions, mais des limites doivent et ont été fixées.

Pas de retour aux frontières indéfendables de 1967 Pas de retour des réfugies Pas de négociations avec le Hamas, qui demande encore aujourd'hui la destruction d’Israël.

 Pas de division de Jérusalem.

Le monde doit entendre !

Il doit savoir jusqu'où Israël peut et veut aller.

La Bataille de Jérusalem a été gagnée en juin 1967 mais n'est pas terminée !

L'ovation faite lors du discours de B. Natanyaou a été un message clair donné au président Obama, au monde et aux palestiniens.

Il est aussi important pour les Israéliens quant à leur avenir.

Ils savent que certaines concessions douloureuses seront inévitables mais contre une vraie reconnaissance de l'état juif dans des frontières sures et défendables avec Jérusalem comme capitale.

Ceci afin que les enfants, les petits enfants et les générations à venir de ceux qui ont entendu " HAR ABAIT BAYADENOU " sachent que Jérusalem est à eux pour l'éternité !

GIL TAIEB

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives