Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 08:52

781

Hypocrisie des nations

Lors de "l'intronisation" de la Palestine comme pays non-membre (un strapontin, quoi) à l'ONU, chacun peut constater que le monde mise sur l'effacement d'Israël - comme l'indiquent à la fois le logo du Fatah et du Hamas composant le soi-disant Etat "Palestine", et la Charte du Hamas qui n'a rien supprimé de la volonté absolue de détruire Israël, "l'entité sioniste". Sur les logos du Fatah et du Hamas en effet, Israël est remplacée par la "Palestine".

Khaled Mashaal, le chef du Hamas, l'a déclaré le 8 décembre : "Du Jourdain à la mer, du nord au sud, la Palestine est notre terre, et nous ne céderons pas un seul pouce de son territoire". Il continue : "La Palestine était, est et sera toujours arabe et islamique : c'est une terre qui nous appartient, nous et personne d'autre ! Nous ne pourrons jamais reconnaître l'occupation israélienne en Palestine, car ce pays nous appartient, et certainement pas aux sionistes !".

Mahmoud Abbas suit la même voie, selon son discours à l'ONU, où se côtoient : mensonge, négationnisme, propagande haineuse. Voir les "15 points" de son texte.

Sur un autre plan, nous voyons que la Syrie vient de bombarder un camp palestinien, notamment une mosquée où se trouvaient 600 personnes - Bilan : au moins 25 morts et nombre de blessés... Combien de protestations ont eu lieu à ce sujet ?... Y a-t-il eu une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU ?... Combien en France sont descendus dans la rue, ceux qui s'indignent lorsqu'Israël bombarde (de manière ciblée) un bâtiment abritant des terroristes, ou des stocks de missiles et de munitions ?...

Soyons réalistes : en Syrie, les "méchants" ne sont pas juifs... donc l'honneur est sauf. Bref, on peut tuer des Palestiniens (pardon pour le cynisme), pourvu que ce ne soit pas le fait des Israéliens/Juifs. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), on recense en Syrie plus de 43 000 morts depuis le début du conflit en mars 2011. Doit-on le dire encore et toujours, le monde agit selon le principe des "deux poids et deux mesures". Tant que les Israéliens ne sont pas les auteurs des massacres, on peut fermer les yeux...

Cela devrait, si l'on est honnête, nous amener à comprendre que le problème dans le conflit palestineo-israélien, n'est pas un conflit de territoire, mais un conflit religieux, portant sur l'existence même d'Israël en tant qu'Etat juif !

Le conflit n'est pas territorial !

Le 2 décembre, Yossi Kuperwasser, ancien général et n°2 des Renseignements militaires, et directeur du ministère des Affaires stratégiques, a présenté un rapport à la Knesset (tiré d'Hamodia - 12/12), sur les messages haineux diffusés par les dirigeants de l'AP (Autorité Palestinienne), ainsi que par les médias et les manuels scolaires palestiniens. Sa conclusion est donnée, en quatre points :

1.           Le fait que pour l'AP, le conflit avec Israël n'est pas territorial, mais porte bien sur l'existence d'Israël, en tant qu'Etat juif.

2.           Leur but ultime est bien d'éliminer l'Etat juif, et de revendiquer la "terre historique de Palestine". Pour eux, ce conflit prendra fin uniquement lorsque cet objectif sera atteint, quels que soient les accords signés.

3.           Dans cette perspective, toutes les formes de luttes - y compris le terrorisme - sont légitimes : les terroristes sont considérés comme des héros nationaux et des modèles. Ce qui n'exclut pas qu'à certains moments, la lutte diplomatique ou politique puisse s'avérer plus payante que le terrorisme...

4.           Il n'existe aucun programme ni contenu éducatif par lesquels l'AP entendrait préparer les enfants palestiniens à la paix et à la coexistence avec Israël. A l'inverse, ce sont bien les enfants qui sont la cible principale de cet endoctrinement permanent à la haine et à la violence.

Le silence ne nous sauvera pas !

Alors que les nations se détournent d'Israël, drapées de leur bonne conscience, nous revivons l'Histoire : c'est en 1938, aux Accords d'Evian, que les nations se sont détournées de la "question juive" ! Face au refus massif des nations d'aider les réfugiés juifs de l'époque, Hitler pourra dire : Moi, je vais m'en occuper !". Le monde se lavait les mains. Aujourd'hui encore, le monde se lave les mains.

Qu'en est-il du monde chrétien ?... En aucun cas, les chrétiens ne pourront se réfugier derrière le silence, ou l'indifférence. A part des exceptions notoires, cela a été le cas avant et durant la Shoah : "un silence assourdissant" : l'Eglise s'est tue !...

Aujourd'hui encore, la Chrétienté est placée devant ce choix : défendre ou abandonner Israël le peuple/nation choisi de Dieu. Nous ne pouvons que nous référer au choix divin. "Ecoute, Eglise, l'Éternel est UN (Il ne change pas)"... Il est toujours amoureux d'Israël (Jér 31:3). Amis chrétiens, choisissez la vie !

"J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre, J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité...". Deut 30:19

 

De Jérusalem,

4 163X65Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacqueline 20/12/2012 19:06


Bonsoir


Je me permets de vous donner un conseil : lisez, (et relisez, si c'est déjà fait) l'ouvrage très intéressant, et même indispensable :


"Le nom de trop : Israël illégitime ?" de Jacques Tarnéro, édité par Armand Colin.


A lire absolument !


Cordial Shabbat Shalom.


Jacqueline  

Claude SICSIC 20/12/2012 21:08



Promis, je vais le faire et je vous donnerai mon avis


Shabbat Shalom...



Robert 19/12/2012 08:59


Bonjour. Il est clair que chacun doit clarifier sa position! Il me semble aussi, et je dis cela avec le plus de respect possible, que le peuple Juif doit lui aussi se mobiliser: je viens de voir
un reportage sur Guysen tv ou des responsables Juifs d'un pays européen insistaient sur le fait que la population ne doit pas "faire l'amalgame entre les Juifs de la diaspora et Israel"..comment
interpreter cette phrase? On peut avoir des avis sur les choix politiques d'Israel, mais ce type de phrase me semble dangereuses.

Jacqueline 18/12/2012 12:57


Que peuvent faire ceux qui ne s'en lavent pas les mains, les chrétiens (ou pas) sionistes et philosémites ? Certes, "il n'y a pas de miracle tant qu'on ne décide pas d'agir", mais agir comment,
en dehors du fait de ne pas hésiter à dire ce que l'on pense !!!...  JD


 


 

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives