Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 17:40

Construire une maison pour Dieu

 

Ils me feront un sanctuaire et Je résiderai au milieu d’eux

Exode /Shémoth XXV, 8.

 

sanctuaire.png

Dans notre paracha, Dieu demande aux enfants d’Israël de Lui construire un sanctuaire, un mishkan.

Mishkan, de la racine Shakhon = Résider, signifie littéralement « un lieu de résidence ». Dieu désire résider au milieu des hommes.

Il préfère que le Ciel descende sur la terre, plutôt que la terre monte vers le Ciel.

Tous les extémismes religieux sont fondés sur ce désir de quitter ce monde pour un monde meilleur. Le choix de la Bible est celui de la lente construction de l’Histoire, à l’aune d’une morale qui descend des Cieux.

 

A Emmanuel Lévinas :

Contre l’enthousiasme (étymologiquement « Dieu en soi ») religieux d’une fuite du monde, la Torah propose d’incarner lentement les valeurs divines ici-bas, celles de la justice, de l’équité et de l’amour du prochain. 

Dans Difficile liberté, Emmanuel Lévinas met en garde contre tous les faux-prophètes qui proclament que « l’homme n’est jamais plus proche des dieux que lorsqu’il ne s’appartient plus. » Non à la transe donc, non à l’enthousiasme, non à la magie et aux mystères.

Le philosophe nous rappelle dans l’une de ses leçons talmudiques, que le judaïsme prône le refus des forces obscures, qu’il choisit en permanence, la sainteté contre la sacralité.

La construction d’un sanctuaire peut paraître superflue, s’il traduit un  culte superficiel. Et les prophètes ne sont pas trompés qui ont dénoncé les travers d’une religion sans cœur, sans âme, sans ferveur.

sanctuaire2-145X197.jpg

Ne vaut-il pas mieux un judaïsme du Ciel, un judaïsme « numineux », un judaïsme de l’esprit contre la lettre ? Pourquoi un Etat d’Israël,  le service divin ne peut-il se faire en tout lieu et en tout temps ?

La question mérite d’être posée, mais la réponse du judaïsme restera toujours la même : malgré les risques déviationnistes d’un culte hypocrite, voire d’une idolâtrie du sol, le rapport à la terre doit être maintenu.

Car l’autre dérive, celle de l’adoration d’un autre monde que celui-là est tout aussi dangereux, si  ce n’est plus (car souvent sans retour).

 

Au fond le projet d’Israël a été exprimé dans le rêve de Jacob : une échelle plantée vers la Terre et dont le sommet est dirigé vers le Ciel.

 

Pour notre communauté aujourd’hui et maintenant, cela implique de soutenir la synagogue, le centre communautaire, le Talmud-Torah, les mouvements de jeunesse. C’est au cœur de la matière que se trouvent les racines de la spiritualité.


Ph.Haddad 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives