Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 15:51

Capturer-407X189.jpg

 

 

De la Grâce divine à la Loi divine

 

 

 

La libération de l’esclavage d’Egypte constitue un moment fondateur de l’histoire d’Israël. Cette libération marque le point de départ, la date de naissance de toute une nation à vocation spirituelle et testimoniale face à Dieu et devant les hommes. Il n’est pas une fête ou un événement majeur de la vie juive qui ne mentionne la formule « souvenir de la sortie d’Egypte ». Lors de la soirée pascale, la famille réunie autour de la table exprime sa reconnaissance au Dieu libérateur, précisant : « Si le Saint, béni soit-Il, soit-Il (formule rabbinique pour désigner Dieu) ne nous avait pas délivrés de la maison de servitude, nous serions, nous, nos enfants, et nos petits-enfants encore esclaves du pharaon en Egypte. » La naissance d’Israël est un miracle, une grâce de Dieu (sa survie aussi, sans doute).

 

Pour autant cette libération n’exprime que le premier temps de l’apparition du corps national, l’autre moment décisif sera constitué par la théophanie sinaïtique. Ici, Dieu se révèle. Il parle aux hommes, et pas seulement à ce microcosme d’humanité. Car un midrash (lecture rabbinique de la Bible) nous dit que la voix divine se fragmentait en soixante-dix langues (nombre de peuples issus de Babel) afin que chaque famille de la terre puisse entendre, dans son langage, la parole divine. Or, que dit cette voix qui se décline en soixante-dix étincelles de parole, à l’échelle de l’universel ? Elle dit la Loi. Elle exprime en dix points ce qui pourrait constituer une morale religieuse monothéiste. Elle proclame l’unité absolue du Dieu libérateur, elle met en garde contre toutes nos idolâtries qui consistent à donner le nom de Dieu aux créations divines ; elle rappelle que le Shabbath (samedi) est un jour de témoignage de la Création, elle invite au respect des parents, avant d’interdire l’assassinat, l’adultère, le vol, le faux-témoignage et la convoitise.

 

Pour le judaïsme, le passage de la Grâce à la Loi constitue un mouvement logique dans l’ordre de l’Alliance (Bérith) avec Dieu. Dieu inaugure le monde, puis demande à Sa créature d’y maintenir un ordre pour que, par la justice garantie, l’amour puisse s’exprimer entre tous les enfants de Dieu.

 

 

Philippe HADDAD

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives