Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 09:56

Devarim

« Les absents, levez la main ! »

Vous êtes placés aujourd'hui, vous tous, en présence de l'Éternel, votre Dieu: vos chefs de tribus, vos anciens, vos préposés, chaque citoyen d'Israël ; vos enfants, vos femmes et l'étranger qui est dans tes camps, depuis le fendeur de bois jusqu'au puiseur d'eau, afin d'entrer dans l'alliance de l'Éternel, ton Dieu, et dans son pacte solennel, par lesquels il traite avec toi en ce jour, voulant te constituer aujourd'hui pour son peuple, et lui-même être ton Dieu, comme il te l'a déclaré, et comme il l'avait juré à tes pères Abraham, Isaac et Jacob. Et ce n'est pas avec vous seuls que j'institue cette alliance et ce pacte; mais avec ceux qui sont aujourd'hui placés avec nous, en présence de l'Éternel, notre Dieu, et avec ceux qui ne sont pas ici, à côté de nous, en ce jour.

Dévarim / Deutéronome XXIX, 9 et ss.

Contrat avec ou sans tacite reconduction

Moïse va bientôt conclure son discours, commencé au début du livre de Dévarim. Il s’adresse à la nouvelle génération qui est née dans le désert et qui va franchir le Jourdain pour entrer en terre promise. Moïse rappelle que cette terre d’Israël est donnée par Dieu, comme lieu de réalisation d’un contrat, d’une alliance (bérith) qui se traduit par l’accomplissement de la Torah. Avant de quitter ce monde, il va renouveler le contrat qui avait été contractée au Sinaï.

Ce contrat de la Torah engage tout le peuple : les hommes, les femmes, les enfants, les responsables politiques, les plus simples dans l’échelle sociale. Il ajoute une formule étonnante : « Et ce n'est pas avec vous seuls que j'institue cette alliance et ce pacte; mais avec ceux qui sont aujourd'hui placés avec nous, en présence de l'Éternel, notre Dieu, et avec ceux qui ne sont pas ici, à côté de nous, en ce jour. »

Comment peut-on engager ceux qui ne sont pas là ? Plusieurs réponses sont apportées par nos commentateurs. Nous en retiendrons une qui nous concerne en tant que parents ou éducateurs. L’alliance avec Dieu ne se limite pas à accepter la Torah pour soi-même, elle signifie l’accepter pour soi et la transmettre à sa descendance. La transmission est au cœur du judaïsme.

Moïse dit au peuple : « Cette volonté qui est la vôtre aujourd’hui d’accepter la Torah, transmettez-la à vos fils et à vos filles. »

La Torah ne se présente pas comme un simple contrat avec tacite reconduction, elle implique dans chaque génération de l’accepter pour soi et pour ceux qui ne sont pas là avec nous aujourd’hui.

D’une manière plus générale, notre manière d’être juif restera toujours liée à notre engagement pour le rester, et pour faire en sorte que nos enfants le restent aussi.

Méditons cette formule de Léon Ashkénazi (manitou) : « Est juif celui dont les enfants continuent de rester juif. »

Ph.Haddad

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives