Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 11:43

-tora-amour.jpg

 

Une approche dépersonnalisée

            Au jour de l’inauguration du Sanctuaire, Aharon a été investi dans ses fonctions de grand prêtre. Mais il semble bien que jusqu’au dernier moment, Aharon ait été réticent à occuper ce poste. Il a eu besoin des encouragements et du soutien de son frère, Moché. « Approche-toi de l’autel » lui dit-il (Lévitique 9, 7). Rachi explique cette interpellation ainsi : « Aharon avait honte et craignait d’approcher de l’autel. C’est pourquoi Moché lui dit : « Pourquoi ressens-tu de la honte ? C’est pour cela que tu as été choisi ! » ». L’explication classique de ce Rachi est la suivante : Aharon se sentait totalement indigne de devenir grand prêtre à cause de sa participation à la faute du veau d’or. Il pensait que seul un homme au passé plus que parfait pouvait accéder à cette noble tâche. Moché lui explique alors : « C’est précisément parce que tu as participé à la faute du veau d’or et que tu en ressens une gêne profonde que tu as été désigné. C’est parce que tu es capable de regret que tu peux officier en tant que représentant du peuple pour obtenir son expiation. De plus, cette tâche, fixée dans ta mémoire, te guérira préventivement contre tout sentiment d’orgueil et de suffisance. C’est pour cela que tu as été choisi ! ».

            Le Baal haTourim explique l’appréhension d’Aharon en y ajoutant un autre point : « l’autel [qui était constitué de cornes à ses extrémités] lui apparut comme les cornes d’un taureau à cause de la faute du veau d’or ». Aharon aperçoit l’autel et, dans ses yeux, apparait le veau d’or. Une légère similitude entre ces deux éléments (les cornes) et voilà déclenché le processus de rapprochement, de superposition, entre l’autel et le veau dont les significations s’opposent frontalement. Aharon est traumatisé par le veau. Il le hante. Une simple pointe provoque l’évocation de cornes et la panique d’Aharon qui se sent poursuivi par ce veau.

            Objectivement, rien ne s’est passé. Il y a l’autel, c’est tout. Subjectivement, Aharon se sent envahi par une chaleur oppressante, par celle-là même provenant des flammes qui ont façonné l’idole. Chacun dans sa vie a pu faire ce type d’expérience : on prononce une parole anodine et elle provoque une avalanche d’émotions positive ou négative chez l’interlocuteur parce que lui la perçoit, l’accueille et la comprend selon son vécu, donc selon sa perception des choses. Aharon voit l’autel et c’est le veau qui danse devant lui ! Parfois, on prononce une parole et le résultat est l’inverse de l’effet escompté !

            Pour juger du sens authentique d’une parole ou d’un acte, il faut donc s’extraire de soi, de son vécu, de ses traumatismes et prendre la parole ou l’acte en question pour ce qu’ils sont réellement. C’est pourquoi Moché demande à Aharon d’approcher de l’autel pour qu’il se rende compte par lui-même, en toute objectivité, de la signification réelle de ce qui se présente face à lui.

            « Approche, approche de moi et éloigne-toi de toi ! Tu vois bien que ce n’est pas un veau mais c’est l’autel qui t’invite à t’élever c'est-à-dire à regarder de haut les conjonctures auxquelles tu es confrontées ».

Rabbin Jacky Milewski 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

J.D. 08/04/2010 22:31



"Prendre la parole ou l'acte pour ce qu'ils sont réellement" :


Est-ce possible ?  Serait-ce souhaitable ? Pouvons-nous (les hommes en général) avoir une perception "objective" de toutes choses ?


Faire abstraction de soi-même ?  Ce serait penser comme tout le monde !


Juger du "sens authentique d'une parole ou d'un acte", n'est-ce pas un non-sens ?


Et qu'est-ce à dire de la Parole de notre D.ieu ? Elle s'adresse à tous, sans doute,


mais n'est-ce pas du plus profond de notre coeur, de notre moi, que nous entendons la Shekina ?


Amical Shalom.


J.D.


 



Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives