Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:50

Balak

Un étrange personnage

La paracha porte le nom du roi de Moab, Balak, qui voulut s'opposer au peuple d'Israël sorti d'Egypte. Pourtant le personnage central semble être cet étrange Bilaam, dont le nom pourrait signifier "avaleur de peuple". Étrange personnage, présenté comme un proche de Dieu « qui connaît la pensée du Très Haut » et dont la malédiction paraît terriblement efficace. Il voudrait bien maudire Israël, mais Dieu transformera la malédiction.

Curieux destin que celui de ce haineux d'Israël dont certaines paroles seront inscrites sur les frontons de synagogue comme : « Qu'elles sont belles tes tentes ô Jacob, tes demeures Israël ! ».

Bilaam dans la Bible :

Bilaam n'est pas présenté comme un prophète, le terme navi n'est pas employé. Par contre dans le livre de Josué (XIII, 22), nous lisons qu'il était un devin, un magicien (kossem). Or nous savons que toutes les pratiques magiques furent interdites par la Torah (Nombres XVIII, 14), comme contraire à l'esprit monothéiste. Les devins cherchaient, en effet, leur inspiration chez les morts, les idoles ou les forces du mal. Pour souligner la différence entre le mode de communication entre Dieu et Moïse d'un côté et celui entre Dieu et Bilaam de l'autre, la Torah utilise deux verbes assez proches, mais différents. Pour Moïse, il est dit vayikra = Il appela (par intention), alors que pour Bilaam, il est dit vayikar = il appela (par hasard).

Bilaam et Moïse :

La tradition orale va amplifier la différence entre Moïse et Bilaam. A propos de Moïse, il est dit : « Il ne s'est pas levé un prophète en Israël comme Moïse ». Pourquoi préciser en Israël ? Moïse ne fut-il pas le plus grand prophète ?

Réponse des rabbins : « En Israël il ne s'est pas levé un prophète comme Moïse, mais hors d'Israël, il s'est levé Bilaam. »

Dans cette perspective, Bilaam est un anti - Moïse qui possède un même potentiel prophétique, mais qui l'utilisera à mauvais escient.

Bilaam et Abraham :

Dans les Pirkey Avoth, que nous lisons entre Pessah et Shavouoth, l'opposition se situe entre Bilaam et Abraham. Voici le texte : « Quiconque possède ses trois traits de caractère est un disciple d'Abraham notre père, mais celui qui possède ces trois traits de caractère est un disciple de Bilaam le méchant. Quiconque possède un oeil bienveillant, un esprit humble et une âme simple est un disciple d'Abraham notre père. Par contre qui possède un oeil malveillant, un esprit hautain  et une âme avide est un disciple de Bilaam, le méchant. »

En d'autres termes, ce qui est mit en exergue ici ce ne sont pas les qualités prophétiques de Bilaam, mais son comportement hautain face aux vertus du patriarche.

Philippe HADDAD

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives