Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 11:56


Oneg Shabbat


La mitsva de « Oneg Shabbat »

 

Il est dit dans le livre de Isaï (58) : « Et tu considéreras le Shabbat comme un délice ». On en déduit que chacun doit honorer le Shabbat en fonction de ses moyens et possibilités ; et ceci par des mets et boissons succulentes.

 

Puisque cette mitsva de Oneg Shabbat n’est pas mentionnée clairement dans la torah, mais que dans les prophètes, le Rambam dit que cette mitsva est une injonction rabbinique. Il n’empêche que cette mitsva reste très importante et que sa récompense est très grande et mentionnée dans les versets (chapitre 58). Rabbi Yohanan a dit au nom de Rabbi Yossi :

« Quiconque se réjouit (oneg) avec le shabbat, recevra un héritage sans limite. »

 

Certains de nos richonim (rachba-rivach) pensent que Oneg shabbat est une mitsva de la torah ; elle est exprimée dans la torah par les termes « Mikraé kodesh » : convocations sacrées qui traitent aussi bien des fêtes que du shabbat, cette mitsva consiste à se vêtir avec de beaux habits, se nourrir de bons mets… .

 

D’autres, parmi nos maîtres disent que c’est une halakha Lémoché missinaï, c'est-à-dire que oneg shabbat a été donné par D.ieu à Moché sur le mont Sinaï  (sans preuve ou trace dans le texte de la torah).

 

Voici les paroles du Rambam (chap.30 : shabbat) « Qu’appelle t-on Oneg ? C’est préparer un plat bien gras, des boissons aromatisées en l’honneur du shabbat, chacun, suivant ses moyens. Quiconque multiplie les dépenses et les préparatifs pour shabbat, sera digne de louanges. Si les moyens sont limités, on se contentera d’un plat d’épinard (plat simple mais préparé spécialement pour shabbat) ; et ceci sera considéré comme oneg shabbat ».

 

La guemara nous relate l’histoire de Yossef Mokir Shabbat (celui qui vénérait le shabbat). Celui-ci avait un voisin non juif. Un jour, les astrologues lui ont révèle que Yossef allait un jour acquérir toute sa fortune. Il vendit tout ses biens, acheta une grosse pierre précieuse et la cacha au fond de son chapeau ; celui-ci s’envola alors qu’il passait au dessus d’un pont ; un gros poisson l’avala (avec le diamant) ; les pêcheurs le prirent et allèrent trouver Yossef afin de lui proposer d’acheter une si « belle pièce». Tout le monde savait que, uniquement Yossef était capable d’acheter quelques minutes avant shabbat, ce gros poisson, ce qu’il fit. Il l’éventra et trouva la pierre précieuse dans les entrailles du poisson…

 

C’est la récompense de ceux qui croient et honorent Shabbat  de toutes leurs forces

 

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives