Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 14:58

Laissez la théologie aux théologiens !

Les campagnes électorales sont souvent des moments pleins de surprise. Quand les hommes en lice sont emportés par l’affrontement, les luttes et leurs enjeux, surgissent parfois des situations littéralement surréalistes. Si elles étaient apparues dans un rêve – ou dans un cauchemar – on n’y aurait pas prêté beaucoup d’attention. Elles se seraient évanouies avec le jour.

Malheureusement, c’est d’ici et de maintenant qu’il faut parler. La France est donc probablement aujourd’hui un pays qui ne connaît aucun problème. Tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, tant économiquement que socialement, rien sans doute ne la menace. Son présent et son avenir sont manifestement d’un rose à faire pâlir d’envie les plus belles réussites de l’art floral. C’est seulement de cette façon qu’on peut comprendre le fait que, brusquement, le débat électoral s’empare avec passion de… l’abattage rituel

Ce serait donc sur ce thème que les Français devraient s’empoigner et finalement, peut-être, choisir leur président ? Puisqu’on disait qu’il n’y a pas d’autre sujet. Surréaliste, non ? Mais le plus surréaliste est ailleurs. Nous avons eu le bonheur de voir un sage premier ministre exposer avec sérieux ce que les religions devraient faire pour changer, échapper à leurs traditions, bien sûr dépassées. Certes, a-t-il bien voulu ensuite préciser, ce n’était qu’une opinion personnelle. Il s’est du reste employé à rassurer tous ses interlocuteurs, y compris représentant la communauté juive.

Mais ne constatons-nous pas, ici, une transformation aussi impressionnante qu’inattendue : le premier ministre, homme politique avisé, s’est mué en théologien audacieux ! Le voici qui prend position sur ces difficiles questions qui touchent à de grandes et anciennes mystiques, ainsi qu’à la foi et au mode de vie de centaines de milliers de citoyens. On veut croire que c’est après mûre réflexion et étude ! Ou bien, faudrait-il lui rappeler que les religions dont il parle appartiennent à cette famille monothéiste issue d’une révélation et que la parole d’un ministre, fut-il premier et très digne, n’est pas de nature à y  modifier le moindre élément ? Faut-il aussi lui dire qu’un premier ministre, quel qu’il soit, qui, publiquement, interpelle la (ou les) religion(s) entre dans un domaine qui ne peut pas être le sien ? Que ceci n’est du reste rien d’autre qu’une conséquence de la séparation, si exigeante en France, entre la religion et l’Etat.

Et surtout, ne nous laissons pas entraîner, par je ne sais quelle dérive, dans ce qui finirait par mettre en cause la liberté de culte. Laissons parler la sagesse populaire : ministre ou théologien, à chacun son métier et, qu’elles soient Halal, cachères ou étourdies, les vaches seront bien gardées.

 

Mendel SAMAMA

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives