Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 12:36

Nous avons l’habitude, au cours d’une Bar Mitzvah, d’entendre l’intéressé faire un petit discours. Intervention traditionnelle au cours de laquelle il remercie ses parents de l’éducation reçue, le Rabbin pour les cours et  la compétence avec laquelle ces cours ont été donnés. Il remercie également les amis et la famille de leur présence.

 

Puis le Rabbin intervient avec un discours plus axé sur le rôle du nouveau Bar mitzvah au sein de la communauté.

 

Ensuite, le Président de la Communauté félicite tout ce petit monde et en particulier le Bar Mitzvah.

 

A ce jour, je n’ai pas souvenir d’un père de Bar Mitzvah qui soit intervenu en s’adressant à son fils.

 

C’est la raison pour laquelle, et avec son accord, je reproduis ci-dessous l’intervention de se père, heureux bien sur, mais surtout conscient des nouvelles responsabilités de son fils.


Claude SICSIC

 

 

 

Nathan,

 

II y a 13 ans nous, tes parents,   étions déjà réunis autour de toi pour la cérémonie de ta

Circoncision ta Brit-Mila

 

Nous étions déjà émus et fiers de te voir, si petit, l'objet de l'attention de toute l'assemblée : toi

tu étais sage et calme, inconscient de ce qui se passait autour de toi. Il est vrai qu'on ne t'avait pas demandé ton avis !!

 

Aujourd'hui, 13 ans après, nous somme avec toi pour ta Bar Mitsvah : nous avons vieilli, toi tu as grandi et tu donnes ton avis même quand on ne te le demande pas ! ! !

 

En ce jour de fête nous voulons te redire notre fierté et notre admiration devant le sérieux dont tu as fait preuve dans la préparation de cette étape essentielle de ta vie.

 

Nous avons aussi appris avec soulagement que nous étions déchargés de notre responsabilité religieuse de parent puisque tu es devenu un homme. Alors pour te passer le relais et dire adieu à l'enfant que tu fus nous voulons te dédier ces quelques lignes d'un poète Libanais, Monsieur Khalid Gibran qui a dit :

 

« Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même.

Ils viennent à travers vous mais non de vous.    

Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, Car ils ont leurs propres pensées.

Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, Car leurs âmes habitent « la maison de demain », que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous, Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s'attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés ».

 

 Voilà, Nathan.   MAZAL TOV pour ton entrée dans la « Maison de Demain »

 

Papa, Maman

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe Perrot Minnot 17/02/2010 18:28


En cherchant une image de l'accès à la Connaissance et à la responsabilité, par le passage de Bar mitsvah, j'ai découvert l'llustration de cet article et son contenu.
Le message de ce père à son fils, avec le commentaire de Gibran, est pour moi une des plus belles preuves d'amour que j'ai entendue.
Je félicite le père et le fils de ce très bel envoi vers "la maison de demain", sans oublier que le très Haut est une invitation permanente au présent, ce que doit bien faire passer Mr SICSIC, on
le sent bien dans l'article suivant qui est aussi remarquable.

Philippe


pascale 05/11/2009 23:40


Mazel Tov à Nathan, Dorith et Bernard  et  je suis d'accord avec toi Claude : c'était un tres beau et rare moment !


Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives