Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 19:01

CHEKALIM pour notre PATRIMOINE

 

 C'est une bien belle tradition que celle qui prévoyait, autrefois, que toute famille de la communauté d'Israël paye un impôt personnel d'un demi-chekel destiné à couvrir un certain nombre de besoins nécessaires à l'entretien et à l'administration du Temple de Jérusalem.

Nos Sages ont opportunément cherché à perpétuer cette tradition et ont prévu que cet impôt commencerait à être exigible dès le 1er jour du mois d'Adar. On considérait alors que chaque membre de la communauté était en quelque sorte associé et garant du centre spirituel de la nation.

Pourquoi un demi-chekel seulement ? Il y a là, à l'évidence, une forte indication consistant à dire que ce n'est pas seul et isolé qu'un juif peut participer à cette tâche. Il s'agit là d'une incitation à s'unir et à s'assembler deux par deux pour que le chekel soit formé.

Nul d'entre nous n'a le droit de s'abstenir ou même - les maîtres du Talmud insisteront sur cette donnée - de vouloir assumer seul la charge. C'est qu'il n'y a devant Dieu ni riche ni pauvre : il n'y a en l'occurrence que des hommes cherchant à s'unir afin de participer ensemble et solidairement aux besoins de la communauté.

Qui ne voit qu'il y a là une leçon - et un appel - d'unité et de solidarité pour nous juifs d'aujourd'hui qui avons le souci de perpétuer notre temple contemporain, c'est-à-dire nos synagogues, nos institutions dans leur diversité et leur complémentarité? 

Le don du demi-chekel est plus qu'un devoir ou une aumône. C'est une actualisation du récit biblique. C'est pour chacun d'entre nous l'affirmation de ce que nous sommes soucieux de la pérennité de nos institutions. C'est enfin l'engagement spirituel et moral (plus que financier) qu'ensemble nous faisons face à nos responsabilités.

C'est donc à partir de ce Chabbat chekalim que le Consistoire Central lance pour la deuxième année son appel pour soutenir, sauvegarder et pérenniser le patrimoine juif de toutes nos communautés à travers la France (synagogues, mikvaot, centres, talmudei torah, ...), dont les consistoires sont les garants, par vos dons à la Fondation du Patrimoine Juif de France, pour que dans toutes nos communautés soit rappelé ce devoir élémentaire et ancestral de soutien au coeur même de notre vie juive, c'est à dire notre patrimoine.

 

Joël Mergui

Président du Consistoire Central

 

 

DISPARITION DU DERNIER JUIF D'ORAN 

La Commission consistoriale des cimetières juifs d’Algérie salut le travail de l’Association des Israélites d’Oranie en France qui nous transmet ce texte :

« Ce 18 janvier 2010, le dernier Juif vivant en Oranie depuis l’Indépen­dance, M. Messaoud CHETRIT, est décédé à l’hôpital civil d’Oran. Gar­dien du cimetière juif depuis une quarantaine d’années, marocain d’origine, Messaoud n’avait jamais voulu quitter le pays où il était venu dans sa jeunesse. L’Association des Israélites d’Oranie en France l’ai­dait matériellement, dans le cadre de son action sociale…

 

En 1962, il y avait à Oran, ville de 450.000 habitants,

   75.000 Juifs

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mihal vaknin 16/02/2010 10:04


bonjour
j'ai ete tres emue en lisant cette annonce car je suis la personne qui pendant des mois s'est mise en rapport avec toutes les personnes de bonne volonte pour sauver cette ame juive...c'est a dire
qu'il soit enterre en tant que juif..je tiens a nouveau a remercier mr HADDAD....VIVIANNE EZAGOURI  MR BENEZERA  et bien sur votre association qui a envoye une delegation...
que D...repose son ame
MIHAL VAKNIN animatrice de la rubrique perdu de vue site terre d'israel


Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives