Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 10:25

Après mûre réflexion, je n’ai plus de problème fondamental avec un boycott économique et culturel d’Israël. Le conflit territorial qui l’oppose au peuple palestinien depuis 1948 conduit ce pays à sortir régulièrement des clous démocratiques et il est raisonnable, pour un citoyen français digne de son héritage, gardien des valeurs des Lumières et de la Révolution, de s’interdire toute relation avec un Etat refusant obstinément de se conformer au droit et à la morale.

 

Il serait pourtant délicat, et même injuste, de provoquer un boycott d’Israël au nom des droits de l’homme sans s’intéresser à la situation d’autres nations en délicatesse avec nos principes fondamentaux. C’est qu’il n’est pas question d’offrir la moindre prise aux adeptes du fameux « deux poids, deux mesures », et encore moins d’être accusé de camoufler son antisémitisme derrière un antisionisme légitime.

On connaît en effet la facilité avec laquelle certains défenseurs inconditionnels d’Israël utilisent cet argument : autant le préempter.

 

Non, bien sûr, si nous exigeons le boycott d’Israël, il est raisonnable d’exiger celui de la Chine. C’est même un minimum. La Chine est une terrible dictature, pratiquant la peine de mort à grande échelle, dont les prisons sont pleines de prisonniers politiques et dont l’attitude à l’égard des peuples tibétain et ouïghour est aussi cruelle que révoltante. Ok, se couper d’un pays d’un milliard et demi d’habitants et dont la croissance est de 10% par an exige du courage, mais le boycott est un acte fort dont il faut accepter les conséquences...

 

Je crois d’ailleurs qu’il serait impensable de boycotter la Chine sans se pencher sur le cas de son grand voisin indien. Un pays médiéval dont la population est organisée en castes, connu pour le traitement inacceptable de ses femmes, de ses enfants des rues et de sa minorité musulmane, abritant derrière le mythe de « plus grande démocratie du monde » l’obsession guerrière d’une annexion du Cachemire et de la destruction du Pakistan. Là encore, la décision de rompre avec une nation d’un milliard d’habitants dont le PIB progresse de 8% par an ne se prend pas à la légère, mais les principes sont les principes.

 

Tout comme les poids sont des poids et les mesures sont des mesures.

 

De fait, l’opinion comprendrait mal qu’après avoir rompu avec Israël, la Chine et l’Inde, la France continue d’échanger avec les Etats-Unis. D’accord, il s’agit d’un endroit fabuleux dont nous adorons le cinéma indépendant et les grands espaces (« L’Amérique qu’on aime », quoi), mais comment accepter que nos entreprises investissent dans un pays occupant militairement deux Etats souverains, mentant à la terre entière pour mieux manipuler les Nations unies, autorisant l’exécution de simples d’esprit et abandonnant la moitié de son territoire à des fanatiques agitant des bibles et des fusils mitrailleurs ? Hum, à nouveau, on imagine que l’on ne coupera pas les ponts avec la première puissance mondiale sur un simple coup de tête. Mais l’on ne sauve pas son âme en négociant ce qui n’est pas négociable. Oui, une rupture des relations diplomatiques avec les Etats-Unis est un effort majeur, c’est aussi un impératif moral.

 

Mais j’entends déjà les bien-pensants, ces bonne âmes toujours à l’affût d’un faux-pas pour vous renvoyer vos « indignations sélectives » au visage.

 

— Vous boycottez Israël, la Chine, l’Inde, les Etats-Unis… La belle affaire ! Mais quid de la Russie, qui liquide les journalistes qui dénoncent la mise en coupe réglée de son économie par une poignée d’oligarques issus du KGB ? La Russie qui massacre les Tchétchènes par dizaines de milliers ?

 

― Ben on boycotte ! Qu’est-ce que vous croyez…

 

― Ah, et la Birmanie, qui enferme ses opposants et dont la junte prédatrice fait peser une chape de plomb sur une population misérable ?

 

― Mais on boycotte aussi ! Vous nous prenez pour qui ?

 

― Et l’Iran, qui lapide ses femmes adultères, truque ses élections, bastonne ses manifestants et cuisine sa bombinette dans son coin ?

 

― L’Iran, tss… On ne leur adresse même plus la parole !

 

― Et la Suisse, qui héberge toutes les fortunes mal acquises de la planète ?

 

― On boycotte, avec les îles Cayman, Jersey, Monaco, Andorre et le Liechtenstein en prime !

 

― Et la Turquie, qui oppresse les Kurdes ?

 

― On boycotte !

 

― Et le Mexique, ce pays corrompu jusqu’à la moelle, vendu aux narcotrafiquants ?

 

― On boycotte !

 

― Et l’Italie de Berlusconi ?

 

― On boycotte !

 

― Et les Pays-Bas de Geert Wilders ?

 

― On boycotte !

 

― Le Zimbabwe de Mugabe ?

 

― On boycotte !

 

Oui, boycottons ! Boycottons allègrement quiconque nous semble s’écarter de nos valeurs, mais sans permettre à qui que soit de nous renvoyer à notre prétendue hypocrisie. Tiens, à observer la position de la France dans le dernier rapport de Reporters sans frontières et à écouter Viviane Reding s’inquiéter de notre dérive vichyste sous Sarkozy, je me demande s’il ne va pas falloir nous auto-boycotter un moment, histoire de nous forcer à reprendre nos esprits !

 

― Hum, s’auto-boycotter, c’est un peu gonflé, là, pour le coup…

 

― Les principes, mon vieux, les principes… Mais bon sang, qu’est-ce qu’ils nous pourrissent la vie, ces sionistes…

 

Hugues SERRAF

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JD 25/01/2011 12:16



Bravo ! Dire les vérités avec autant d'humour... c'est de la grande politesse si, comme l'affirmait Oscar Wilde "l'humour est la politesse du désespoir"...


A méditer...


Shalom à tous.


JD



valery 25/01/2011 12:05



Excellent...je rajouterais le Venezuela à la liste, la Hongrie aussi,  qui met à mal la liberté de la presse... quant à l'autoboycott, encore faudrait-il produire quelque chose en
France...



Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives