Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 16:01

« QUE TES TENTES SONT BELLES, JACOB »

Par Gérard Darmon


 

L’aubaine pour les ennemis d’Israël, qui à l’instar du prophète Bilam, décèlent et ‘’travaillent’’ le point vulnérable qui pourra faire chanceler le peuple juif.

Comme les Chinois exportaient de l’opium pour affaiblir les forces occidentales, le hezbollah infiltre en Israël de la drogue pour corrompre sa jeunesse, c’est-à-dire sa force vive, espérant, le moment venu, donner le coup de boutoir final.

C’est, plus que tout, le niveau de sa morale qui peut assurer l’assise et la légitimité d’Israël au regard du peuple juif et de celui des nations. C’est sa fidélité aux principes du judaïsme qui fut sa seule lumière durant vingt siècles de ténèbres et de persécutions, et qui le hissa enfin au grand jour sur sa terre retrouvée.

Au regard de l’image d’Israël que l’on malmène aux quatre coins du monde, de ses valeurs que l’on s’efforce d’occulter pour mieux le mépriser, pour mieux le combattre, de sa légitimité que l’on remet de plus en plus en question, Israël ne peut se permettre de perdre sur le terrain de la morale qui est sa donnée existentielle fondamentale.

On pourrait se demander si, derrière la mise en place de la gay-pride, il n’y a pas une entreprise de sape de ce critère. Sodome et Gomorrhe ont été détruites par la débauche, et, que l’on soit croyant ou non, la leçon et l’avertissement sont là. Qui peut jouer impunément avec cette donnée ?

Que cache en fait ce carnaval criard, débordant de chair et de couleur, déversé dans les rues – de préférence celles de Jérusalem et de ses lieux saints - , violant de postures ostentatoires le regard du passant et celui des enfants, étalant au grand jour ses appétits de luxure, asservi au plaisir prôné comme une idole dévorante ?

Est-ce pour eux l’aboutissement de 2000 ans d’espérance et d’endurance du peuple juif pour retrouver un jour Jérusalem que cette mascarade de liberté ?

Que dissimule en fait cette parade se revendiquant comme programme de société pour le plus grand divertissement de ses acteurs et des détracteurs d’Israël ?

Pour qui roulent-ils donc, les tenants de la gay-pride, pour investir tant d’énergie dans un pays qui a d’autres chats à fouetter avec ses problèmes de sécurité, ses difficultés économiques, politiques, sociales ?

Ce déballage au grand jour n’est rien d’autre qu’un acte sexuel imposé à l’autre à son corps défendant, ce qui se définit comme étant un viol ici travesti en fête bon enfant mais dont la portée n’est pas innocente du tout.

La liberté d’expression invoquée comme alibi, n’est qu’un asservissement des acteurs de la parade à leurs pulsions les plus débridées avec la volonté délibérée de faire plier une société à leurs caprices fantasmatiques.

Que l’on s’entende, on ne juge pas ici l’homosexualité, - ‘’car c’est bien la nature qui… !’’ - mais l’utilisation qui en est faite.

Des sociétés qui sont loin d’être des plus rétrogrades définissent dans leur code pénal des délits d’attentat à la pudeur pour préserver la société des agressions qui, ici, font loi chez les tenants de la parade.

Les Ecritures affirment ; ‘’ La terre vous vomira de votre turpitude et de votre corruption’’. Ne suffit-il pas aux participants de provoquer et les hommes et les cieux ?

Mais là n’est pas leur problème. Mon nombril à moi, et après moi le déluge ! Somme toute un sérieux programme d’avenir proposé à la société israélienne !

Mais, est-ce pour qu’Israël accède à sa mission d’être le phare du monde que le maire de Tel-Aviv prétend faire de sa ville la capitale mondiale de l’homosexualité, la Gomorrhe internationale ? On imagine déjà s’y organiser des circuits touristiques sexuels comme en certains lieux sinistres de l’Asie. Mais quel prestige pour lui d’être à la tête d’une ville qui serait le déversoir libidineux du monde !

Il se félicite déjà pour les devises qui vont affluer dans la cité qu’il administre, mais qui aura perdu son âme ainsi que nombre de ses touristes qui préfèreront trouver ailleurs un autre voisinage. Ah mais, qu’on se rassure, on apprend qu’il concèderait à interdire, lors de la parade, les objets à caractère sexuel. Ouf !

Bien sûr, vous parlez de l’excitation que cela procure de provoquer les religieux à Jérusalem ! Le top vraiment ! Faire sauter d’un coup tous les tabous rétrogrades qui y règnent. Quels bienfaits ! Et sans risque, quelque jurons, ou cailloux, tout au plus !

Mais sous d’autres cieux, combien ce plaisir serait décuplé si la gay-pride se produisait à La Mecque ou à Téhéran, à Khartoum ou à Tripoli ! L’héroïsme alors, et quel panache ! Au moins en solidarité avec les homosexuels de là-bas qui sont brimés, traqués, torturés, pendus, qui ne revendiquent même pas le droit à l’exhibition, eux, mais simplement le droit de vivre libres tels que la nature les a conçus.

Alors, la liberté oui, mais où vont les sociétés qui offrent le droit de la bafouer.

Gérard DARMON

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives