Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 21:15

Vaykra

 

« La grande œuvre »

 

Nous commençons cette semaine le troisième livre de la Torah, le livre de Vayikra, « Il appela », traduit par Lévitique. Les traducteurs grecs ont, en effet, exprimé par ce titre la quintessence de ce livre qui concerne le Sanctuaire et le culte dont la responsabilité incombait aux Lévites. Nous citerons cette semaine un enseignement du Midrash Tanhouma.

 

Fuir les honneurs :

Nous lisons dans le livre des Proverbes : « L'orgueil d'un homme l'abaisse; l'esprit humble se saisit de la gloire. » (29,25).  Le Midrash applique cette sentence : Celui qui poursuit le pouvoir, le pouvoir le fuit ; qui fuit le pouvoir, le pouvoir le poursuit. » Saül refusa la royauté (il se cacha derrière des tonneaux au moment de sa nomination. I Samuel 10), il fut nommé roi. Abimélekh, le fils de Gédéon, fut si avide de pouvoir qu’il tua tous ses frères (sauf Yotam) pour devenir roi de Sichem ; finalement les habitants de la ville se rebellèrent contre lui, et une femme le tua avec pierre de meule (Juges 9).

 

 

L’humilité de Moïse :

Rabbi Lévi enseigne que durant sept jours, le Saint, béni soit-Il, tenta de séduire Moïse pour qu’il aille parler à Pharaon, mais Moïse refusait le pouvoir par humilité. Finalement, le Saint, béni soit-Il l’obligea à partir. Lorsque Pharaon refusa de libérer Israël, Moïse dit au Saint, béni soit-Il : « J’ai accompli ma mission, laisse-moi tranquille ». Mais le Saint, béni soit-Il, l’obligea à chaque fois à être Son envoyé.

Par le truchement de Moïse, le Saint, bénit-Il, libéra Israël d’Egypte, Il déchira la mer, Il donna la manne, Il fit monter un puits dans le désert, jusqu’à la construction du Tabernacle. Lorsque le sanctuaire fut achevé, Moïse déclara :  « J’ai terminé ma mission que reste-t-il encore à faire ? ». Le Saint, béni soit-Il, lui répondit : « Maintenant tu vas accomplir une plus grande œuvre, car tu vas enseigner les lois de pureté et d’impureté, et tu vas expliquer à mes enfants les lois des sacrifices.

 

En quoi l’enseignement des lois du Temple est une « grande œuvre » ?

La première partie concerne la sortie d’Egypte et la naissance du peuple d’Israël par l’action de Dieu ; à partir de la construction du Temple, il s’agit du service de Dieu à accomplir.

En d’autres termes, la question religieuse pour le judaïsme n’est pas de savoir ce que Dieu fait pour l’homme, mais qu’est-ce que l’homme doit faire en tant qu’homme devant son Créateur.

Telle est la nature de cette « grande œuvre » !


                                                                                                                            Ph. Haddad


Et toujours une pensée pour Guilad Shalit.
Plus de 1000 jours entre les mains de barbares
csicsic@aol.com   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives