Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 08:58

Bibi, mettez votre éloquence au service de votre pays


Félicitations ! Vous avez été choisi pour diriger le prochain gouvernement d'Israël. J'espère maintenant que vous ferez un bon Premier ministre. Il y a environ quinze ans, je vous avais reçu à l'université d'Oxford pour la seconde fois.

Une grande manifestation d'étudiants palestiniens vous avait accueilli avec les mots : "Netanyahou, pour ta gouverne, nous sommes favorables à l'OLP !" Courageusement, vous avez fendu le rassemblement hostile et avez invité les agitateurs à assister à votre conférence.
A la fin de votre intervention magistrale, les étudiants vous ont salué d'une standing ovation. Bon nombre de vos détracteurs les plus acerbes m'ont avoué avoir assisté ce soir-là à l'un des plus brillants discours jamais entendu.

Je me souviens très bien de vos propos. Vous aviez rappelé ce fait extraordinaire : dans toute l'histoire du monde, deux démocraties ne se sont jamais fait la guerre. Vous aviez clairement imputé le conflit du Moyen-Orient aux dictatures arabes.

Mais c'est votre capacité de transcender le discours généralement simpliste proposé par la plupart des hommes d'Etat israéliens, et de vous exprimer comme un défenseur des droits de l'Homme mondiaux qui avait électrifié l'auditoire.

Vous aviez expliqué que si les 22 pays arabes qui entourent Israël étaient des démocraties, et non des dictatures, la paix se propagerait dans toute la région. Vous aviez également fait valoir que nos frères et sœurs arabes méritent de vivre libres, tout comme les Juifs et les Arabes d'Israël.

Ce soir-là, comme dans vos innombrables apparitions à la télévision, vous étiez le plus éloquent porte-parole qu'Israël ait jamais produit, l'illustre orateur Abba Eban compris.

Défenseur des droits des Arabes

Dans vos fonctions de Premier ministre, toutefois, il semble que vous n'ayez pas tiré meilleur profit de votre verve.

Négligeant le fait que la vraie bataille d'Israël est celle de la conquête des cœurs et des esprits du monde entier, vous vous êtes enlisé dans le processus de paix qui, sous votre gouvernement, et ceux des Premiers ministres qui vous ont précédé et succédé, a produit principalement des résultats négatifs.

J'ai patiemment attendu de vous entendre faire usage de vos brillants arguments sur la nécessité de voir poindre une démocratie au sein des pays arabes, et sur le fait que ces 400 millions de citoyens du monde ont le droit de protester contre leur gouvernement ou de lire la vérité dans un journal, comme les Arabes israéliens peuvent le faire.

Au lieu de cela, même sous votre gouvernement, le monde a persisté à croire que le refus d'Israël de renoncer à de vastes étendues de terre reste le principal obstacle à la paix. Et ce, alors que les différents accords "terre-contre-paix" n'ont jamais apporté à l'Etat juif que haine et insécurité.

Il y avait une autre raison pour laquelle j'attendais le paradoxe de voir un Premier ministre israélien devenir le défenseur des libertés arabes au Moyen-Orient.

J'ai toujours cru que la survie sur le long terme de l'Etat juif était due à son passé biblique en tant que lumière des nations. Israël doit être une bénédiction pour les autres peuples. Dans les domaines de la médecine, la technologie et l'agriculture, l'inventivité et le savoir-faire israéliens sont un apport considérable pour le bien-être des citoyens du monde.

Mais j'ai toujours espéré que le peuple juif rayonnerait par son sens de la dignité humaine et sa sagesse, qui sont, reconnaissons-le, ses principales qualités.

Le président Shimon Peres a orchestré l'année dernière une conférence internationale pour discuter de l'avenir du pays à l'occasion de ses 60 ans.

Je me suis toujours émerveillé du caractère exclusif de ces congrès. Pourquoi ne pas organiser un colloque mondial sur l'avenir de la famille, à l'heure où, en Occident, un mariage sur deux se solde par un divorce ?

Le peuple juif est célèbre pour ses valeurs familiales. Pourquoi ne pas faire d'Israël la référence suprême dans le domaine de l'éducation des enfants et de la solidité des couples ?

Ou encore, pourquoi ne pas parler du statut de la femme - prôné avec brio par l'Etat juif - avec ses femmes-soldats, ses dirigeantes politiques et l'archétype de la mère israélienne suffisamment forte pour envoyer ses fils au combat, mais assez douce pour les rassurer sur un réel espoir de paix ?

Pourquoi ne pas débattre de la coexistence ethnique, Israël étant le premier pays dans l'histoire à avoir arraché des populations noires de l'esclavage pour leur faire goûter à la liberté. Qui est le mieux placé que ce pays qui a brassé des communautés de toutes les couleurs et de tous les horizons pour traiter de fraternité et d'humanité ?

Alors, Bibi, vous allez me dire : "Mais Shmuley, ils sont tous juifs. Le monde nous accuse de racisme et de nationalisme. Et comment pouvons-nous être le défenseur universel de la dignité de la femme et de la famille lorsque le monde entier n'a qu'une envie : entendre parler du conflit israélo-arabe ?"

La parole est d'argent

Tel est exactement mon propos. Comment quelqu'un d'aussi éloquent et persuasif que vous permet-il au monde de définir Israël, au lieu de le laisser se définir lui-même ?

Le monde accuse-t-il le Dalaï Lama de racisme et de nationalisme pour avoir dit que les bouddhistes tibétains méritent d'avoir leur propre pays pour sanctuaire ?

Je comprends que la Chine les a envahis, mais qui a désigné le Dalaï Lama comme porte-parole attitré du peuple tibétain ?

Il est, ne l'oublions pas, un monarque népotique, qui n'a jamais été choisi par la voix du peuple.

Mais le monde le soutient, parce que cet homme et son peuple sont considérés comme une grande lumière de l'humanité, et son pays, celui qui a apporté la spiritualité aux Occidentaux matérialistes.

Tandis qu'Israël reste aux yeux de tous, le pays dont la principale contribution se résume à des points de contrôle, entreprises de sécurité et fusils Uzis.

Il est temps pour l'Etat hébreu de devenir une lumière pour les nations, et je crois qu'avec vous, il a enfin un Premier ministre dont l'éloquence et la maîtrise du verbe peuvent enfin étouffer le bruit incessant du conflit. Israël n'est pas seulement le-pays-dont-les-Arabes-ne-veulent-pas-au-Moyen-Orient.

A Oxford, vous avez brillamment parlé de la perte de votre frère, à Entebbe, et de la manière dont l'action qu'il a menée en Ouganda a contribué à renverser le monstre Idi Amin, un homme qui a abattu un nombre incalculable d'Africains sans défense. Serait-ce trop vous demander d'utiliser votre position de dirigeant parmi les plus exposés pour regagner les cœurs ?

Nous savons tous que pour le moment, le conflit israélo-palestinien est malheureusement insoluble. Israël ne peut faire la paix avec des mouvements terroristes tels que le Hamas et le Hezbollah aux commandes, armés par un Iran haineux et menaçant, pour lesquels la disparition de l'Etat juif de la carte n'est qu'une question de temps.

C'est pourquoi le moment est venu de changer le cours de l'histoire et de présenter Israël comme une bénédiction pour le monde entier, plutôt qu'une malédiction pour les Palestiniens.

Vous avez affirmé, au cours de votre campagne électorale, que vous poursuivrez le processus de paix en mettant l'accent sur les besoins économiques des Palestiniens et l'aide au renforcement de leurs institutions. C'était là un excellent début. Evidemment, rien de tout cela ne sera facile.

Mais, pour avoir servi comme rabbin à Oxford pendant onze ans et avoir vu la profonde et injuste hostilité qu'Israël suscite, je peux vous dire que si vous avez pu obtenir une standing ovation d'un millier d'étudiants d'Oxford, alors vous pouvez susciter des réactions positives de CNN, MSNBC et même de la BBC.

Barack Obama est devenu président en grande partie grâce à ses dons oratoires. Bibi, il est temps pour vous de mettre ce talent qui est le vôtre au service de votre pays.
 

Par Shmuley Boteach 

- Shmuley. www.shmuley.com

source: jpost

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Simone Charrier 16/03/2009 19:03

Merci Claude pour toutes ces informations et cette fenêtre toujours ouverte pour les amis de la Communauté .Merci pour l' accueil et pour le partage chaleureux , Simone
PS: Quel travail , j' admire !

Deborah 16/03/2009 15:52

Bonjour Claude,
C'est très bien ce que tu as transmis sur ton site au sujet de Durban II.
Je t'en remercie et te félicite.
Je suis en Israël.
A bientôt
Déborah

Jean-Marc TREILLE 16/03/2009 15:48

Merci pour ce blog et toutes les informations que nous y trouvont; bravo pour tout ce travail qui doit prendre pas mal de temps et tant pis pour ceux qui vous critiquent; Merci de continuer ,la Communaute en a bien besoin. Shavoua tov. Jean Marc Treille.

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives