Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 15:26

Une histoire vraie

 

Ce n’est pas une histoire exemplaire que je vais raconter, c’est la mienne ...L’histoire de ma rencontre avec la Communauté juive et avec Israël.

 

J’ai vécu chez mes grands-parents jusqu' à l’âge de 8 ans . Mes grands-parents étaient des instituteurs à la retraite en manque d’élèves ...

En plus de l’amour, ils ont déchaîné sur moi toute leur passion de pédagogues doués .Je devais avoir 7 ans quand ils m’ont offert " Le journal d’Anne Frank" suivi de " Treblinka" et autres ouvrages .J' avais déjà lu sans pouvoir m’arrêter Tolstoï et Dostoïevsky ...J' aimais rêver de jour comme de nuit .

 

Anne Frank devint mon amie, ma confidente. Oui mais voilà, son histoire était une histoire vraie. Mon grand-père m’avait raconté la guerre de 40, ma grand-mère parlait souvent des enfants juifs qui ne pouvaient plus aller à l’école ...

Pas de quoi rêver. Cette histoire-là me ravageait le cœur.

 

En plus, à cette époque tous les jeudis et aussi le dimanche pendant le culte, il y avait école biblique , au Temple de l' église réformée d' Avignon .Les monitrices avaient fabriqué un plateau de sable , à notre hauteur .Elles avaient habillé des personnages , on était en Israël , tout le monde était juif dans cette histoire , comme ...Anne Frank ?

À l’époque je ne disais pas grand chose, je réfléchissais ...

 

Pendant la guerre de 40, est-ce qu’on a voulu faire disparaître le peuple de la Bible ...la Bible, le repère de mes grands-parents, mon repère ? Un beau jour j’ai fini par demander à mon grand-père s' il y avait encore des Juifs malgré la guerre .

Oui, il y a des Juifs ... à Avignon ?

C’est comme ça que j’ai amené mon grand-père ou qu’il m’a amenée dans une synagogue pour la première fois .Elle était ronde, ce n’était pas le jour de l’office, mais nous avons rencontré un monsieur qui devait être le concierge.

Ouf, c’était vrai, il y avait encore des Juifs sur la terre.

 

Pour moi ce peuple c' est le lien entre Dieu et nous , c ' est la partie visible , tangible chaleureuse de la Bible , de l' Eternel .Chez mes grands-parents l' Eternel faisait partie de la famille .Dans mon cœur d' enfant , Anne Frank , Abraham , Isaac , Jacob , Joseph et le concierge de la synagogue , c' était la même histoire et elle continuait à Avignon .Quelle chance , Dieu n' avait pas fermé son bureau sur terre , Il n' était pas parti , Il ne nous avait pas laissés...

 

À 7 ans j' étais entrée dans une synagogue , à 24 ans je faisais un premier voyage en Israël .Quelle émotion d' entendre parler l' hébreu , de parcourir les lieux de la Bible , de reconnaître le nom des rues , et surtout de vivre au milieu de ce peuple vivant , joyeux , chaleureux  : Israël .

Je n’avais plus envie de partir, je reconnaissais tout, plus que dans mon pays natal.

J’ai rencontré des gens qui sont devenus comme des frères et des sœurs pour moi, des vrais .De retour à Nîmes où j’étais institutrice, Israël me manquait tellement que j’ai eu l’idée de frapper à nouveau à porte de la synagogue. J’avais appris entre temps l’histoire douloureuse des rapports entre les Chrétiens et les Juifs. J’étais décidée à frapper le plus doucement possible à cette porte et à n’entrer que si elle s’ouvrait vraiment .Si elle s’ouvrait ce ne serait  pas un dû , ce serait cadeau .

 

Et elle s’est grande ouverte et je n’ai jamais été déçue.

À la synagogue de Nîmes j’ai appris l’hébreu, étudié la Torah, participé à toutes les fêtes en tant que chrétienne protestante. Au delà de tout ce que j’ai pu apprendre, le plus grand cadeau pour moi,

 c’est le lien d’amour et de confiance indéfectible qui s’est tissé avec la Communauté .Une compréhension pas seulement des idées ou des opinions mais aussi des douleurs profondes, celles que l' on cache aux étrangers , pour ne pas les ennuyer .Je connais le cœur de cette Communauté , sa largeur, sa profondeur, sa hauteur . Ce cœur me fait penser à l’Eternel et j’ai l’impression de vivre un peu ... dans Sa famille.

 

Le temps est passé, je suis allée plusieurs fois en Israël et la Communauté juive reste ma famille préférée. Alors voilà, je remercie Israël d’exister, comme une élève remercie un professeur, de tout cœur !

 

Simone Charrier, une protestante nîmoise

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Simone Charrier 16/03/2009 19:41

Merci pour votre message ,je vous adresse mes coordonnées personnelles par mail .
Cordialement , Simone

Isabelle Lucciani 14/03/2009 22:31

Madame,
votre histoire vraie est très belle et me conforte dans l'idée de venir vers la Communauté juive. Pourriez-vous m'aider?
Dans cette attente,
bien à Vous, Isabelle.

Marianne 12/03/2009 18:45

Je savais presque tout ça, Simone, mais le lire, et, de plus, sur ce blog m'a fait du bien...Tu as été bien inspirée le jour où tu as poussé la porte, tout le monde n'aurait pas osé; quant à te rejeter, quelle drôle d'idée !!!
Bien à toi.

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives