Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 13:41


Vayigach


 

Yéhouda, quatrième enfant de Yaacov, dans la chronologie des naissances, se révèle un homme d’action et d’initiative comme la Thora aime décrire ces personnages qui se dévoilent par leur force propre. Le terme YEHOUDI, qui se traduit par l’appellation générique de juif donc du judaïsme a sa source en YEHOUDA, une des futures tribus, base du peuple juif jusqu’à nos jours.

Cet homme arrive à convaincre son père Yaacov de lui confier Benjamin afin que le gouverneur de l’Egypte accepte de lui vendre les denrées qui manquent cruellement en terre de Canaan.

Les onze enfants de Yaacov se présentent devant Yosseph qui se cache toujours derrière son masque égyptien. Yéhouda s’adresse à ce premier personnage de l’Egypte pour clarifier une situation pesante et embarrassante. C’est au bout de ce plaidoyer que Yosseph va se dévoiler à ses frères pour leur apprendre deux nouvelles. La première la plus fracassante c’est qu’il est en vie et c’est lui qui dirige l’Egypte. La seconde la plus heureuse c’est qu’il reste fidèle à l’enseignement de son père et qu’il va se charger dorénavant de lui apporter aide et assistance à condition qu’il le rejoigne ainsi que le reste de la famille en Egypte.

Yéhouda va gérer toute cette nouvelle situation.

Au fond l’embryon de la naissance du futur peuple d’Israël vient de voir le jour. Toute l’histoire de notre peuple aura comme point de mire, notre réaction pour ne pas disparaître. C’est la moindre des choses. Mais cela n’est pas suffisant. Il faut aussi prendre en compte ce point de vue de l’esprit de coexister en exil ou sur sa Terre, sans perdre son âme.

Yéhouda nous apprend par exemple qu’il ne cédera pas même au péril de sa vie devant celui qui exigera qu’il renonce aux règles de la maison de son père. C’est l’engagement qu’il a concédé à Yaacov dans la sidra précédente ( ch. v. 9). En outre Yéhouda obligera Yosseph à se démasquer par les propos fermes et sans équivoques que la Thora relate dans le début de cette sidra. (ch.44 v.32)

Fermeté et dialogue cohabiteront toujours dans cet espace microcosmique comme les appartements de Yosseph ou macrocosmique dans la rencontre de Yaacov et le Pharaon.

En effet, Yaacov « descend » en Egypte pour revoir son fils Yosseph. Mais il se doit de se présenter au Pharaon. D’après les paroles du Pharaon à ses serviteurs nous comprenons l’intérêt de Yaacov et de sa famille à se montrer prêts au dialogue mais fermes sur l’essentiel : Vivre en harmonie avec les enseignements des patriarches. Ils obtiendront un territoire, la pays de Gochen, pour leur propre habitation et l’assurance de garder les trois mots d’ordre : la langue, le nom et la tenue vestimentaire. Ce comportement dans la détente et la cordialité les préservera dans le futur c’est à dire dans l’adversité et l’esclavage. Le peuple juif trouvera la sortie d’Egypte grâce à sa ferme conviction : l’Egypte, pays de transition donc provisoire..

Rabbin Salomon MALKA

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Claude SICSIC
  • Le blog de Claude SICSIC
  • : La vie d'une communauté
  • Contact

Profil

  • Claude SICSIC
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste
  • Responsable communautaire, j'ai souhaité créer, avec ce blog, le lien humain et amical qui nous fait tant défaut dans ce monde égoïste

Recherche

Archives